> BACHELOR
Chargé de projet Nutrition - Spécialité TCA

 

hamburger-cravate

L‘ évolution rapide et constante de notre société, le stress ou la recherche de la performance intellectuelle et physique a fait apparaître ces dernières années des pathologies liées à des troubles du comportement alimentaire. Anorexie mentale, boulimie, hyperphagie, obésité, phobies et néophobies alimentaires se sont considérablement développées devenant même un enjeu majeur de santé publique. Désormais, de nombreuses structures publiques et privées proposent un accompagnement de qualité à destination des personnes souffrant de ces pathologies. Ces structures multidisciplinaires regroupent des médecins, des psychologues/psychiatres et des professions paramédicales dont des diététiciens.
Bien que futurs acteurs essentiels dans la prise en charge de ces patients, les diététiciens ne reçoivent aucune formation concernant ces pathologies au cours de leurs années d’études (BTS diététique ou DUT génie biologique option diététique).

A l’heure actuelle, l’anorexie mentale touche en France 1,5% de la population féminine comprise entre 15 et 35 ans, ce qui représente 230 000 individus. Bien que majoritairement féminine, cette pathologie concerne aussi des hommes (1 pour 9 femmes environ). Elle est présente dans tous les milieux socioculturels ainsi que tous les environnements. Elle n’épargne aucune tranche d’âge et se développe rapidement chez les adolescents (60% des cas).
De son côté, la boulimie touche 2% de la population féminine générale et de 4% à 8% des étudiantes. Elle concerne, comme l’anorexie, tous les milieux socioculturels, tous les environnements mais se met généralement en place plus tardivement (majoritairement chez des personnes de plus de 25 ans)
Les troubles du comportement alimentaire causent un décès dans 10% des cas, ce qui en fait à l’heure actuelle un objectif majeur pour les organisations de santé publique.

bachelor-raisin

Dans le secteur concurrentiel qu’est le monde paramédical et dans une profession qui est constamment en évolution, les futurs professionnels se doivent d’acquérir des connaissances de plus en plus poussées permettant de les mettre en avant sur le marché de l’emploi. C’est donc dans l’esprit d’apporter un niveau de connaissance optimum que l’IPAM propose cette troisième année dédiée à la prise en charge diététique des troubles du comportement alimentaire. Les élèves recevant cette formation seront tout naturellement mieux armés pour faire valoir leurs compétences et accéder à des postes motivants.

Afin d'encrer fortement cette formation dans le secteur professionnel, l'IPAM a finalisé une collaboration étroite avec le service d'addictologie de l'hôpital FONTAN 2 du CHU LILLE 2.
Les élèves suivant cette formation pourront participer tout au long de l'année à des ateliers d'immersion au sein même du service du Professeur Olivier COTTENCIN. En parallèle, les étudiants accueilleront les patients de ce service lors d'ateliers de cuisine et d'arts de la table.

 
  btn documentation gratuite